"Le Canton se moque des propriétaires riverains de l’aéroport " – Intervention de M. VIRET dans la TdG

newspaper-1712521_1280.png

Chers Bellevistes,


Votre comité a le plaisir de vous faire part de l'intervention de M. Jean-Daniel VIRET, ancien magistrat de la commune et candidat au conseil municipal pour la législature 2020-2025, dans un article paru aujourd'hui dans la Tribune de Genève.

 

Votre comité.

 

 

Article du 07-02-2020 :

 

LE CANTON SE MOQUE DES PROPRIÉTAIRES RIVERAINS DE L'AÉROPORT.

 
 

 

 


Le Canton se moque des propriétaires riverains de l’aéroport 
 
L’augmentation du bruit lié au trafic aérien est la conséquence de l'augmentation importante des mouvements ces dernières années (80’000/an au début des années 80, 175’000 actuellement). Elle a pour conséquence directe une perte de la valeur foncière des propriétés dans les secteurs contraints par les valeurs limites d'imission du bruit 2019 (VLI) d’environ 40%.
La Confédération et le Canton nous ont imposé le PSIA 2030 (plan sectoriel d’infrastructure aéronautique 2030), faisant fi de la large opposition des communes et des habitants du secteur. Non content d’avoir ignoré notre opposition, le Canton ose compléter sa politique défavorable aux propriétaires du secteur par une augmentation de l’impôt sur la valeur locative en 2020.
Nos propriétés sous les avions valent moins en raison des nuisances de l’aéroport, mais leurs valeurs locatives utilisées pour le calcul des impôts cantonaux, elles augmentent. Chercher l’erreur ! 
C’est injuste et inacceptable !
Les nuisances subies au quotidien par les riverains mériteraient une baisse substantielle de la fiscalité cantonale, ce serait la moindre des choses. 

 

 

Jean-Daniel Viret, ancien conseiller administratif à Bellevue