Résultats des votations du 21 mai 2017 – Communiqué du PDC Genève

tpg.jpg

Communiqué PDC Genève

Votations fédérales

Loi du 30 septembre 2016 sur l’énergie (LEne) (FF 2016 7469) : OUI (Suisse et Genève)

Le PDC Genève salue le soutien des électeurs à la stratégie énergétique 2050. Cette stratégie énergétique a été très fortement plébiscitée à Genève ce qui démontre la volonté de nos concitoyens d’envoyer un signal fort en direction de la sortie progressive du nucléaire et du développement de l’innovation et des énergies renouvelables.

Le PDC est particulièrement satisfait de ce résultat car le parti a marqué, de manière très importante, le projet au Parlement fédéral et a conduit une campagne engagée sur le terrain pour soutenir ce projet équilibré qui bénéficiera à l’environnement et à notre économie.

Ce vote positif permettra de renforcer la production d’énergie renouvelable locale. Cela permettra de diminuer notre dépendance vis-à-vis de l’étranger et de renforcer la sécurité de notre approvisionnement. De plus, l’encouragement raisonnable aux investissements et à l’innovation dans le domaine des énergies renouvelables permettra de créer de nouveaux emplois et bénéficiera à notre économie.

Votations cantonales

Loi modifiant la loi sur les Transports publics genevois (LTPG) (H 1 55–11805), du 23 septembre 2016. NON

Le PDC Genève prend acte du refus des électeurs de la loi modifiant la loi sur les Transports publics genevois.

Le parti regrette toutefois ce refus. En effet, ce dernier place notre canton dans une situation délicate car depuis décembre 2016, une nouvelle augmentation tarifaire nationale de 3 % a été mise en œuvre dans le reste de la Suisse, à l’exception de Genève. La Confédération, est donc désormais en droit de diminuer sa participation financière aux lignes genevoises régionales, ce qui ferait augmenter d’autant le montant à charge du canton, qui est tenu de compenser le manque à gagner des opérateurs.

De plus, il faut être clair, suite à ce refus, il sera plus compliqué de poursuivre le développement de l’offre en transports publics dans le canton. Un développement qui est pourtant nécessaire. Des études indépendantes le prouvent: c’est la croissance de l’offre qui rend les transports publics attractifs et non les baisses de tarifs.
La modification de la loi, soumise en votation, respectait pourtant pleinement la volonté du législateur, puisque les tarifs proposés sont plus bas que ceux pratiqués avant la mise en œuvre de l’IN 146 (accepté par le peuple le 3 mars 2013), tout en générant un niveau de recettes suffisant pour répondre aux exigences nationales et en stoppant la réduction des prestations opérées actuellement sur le réseau TPG par manque de moyens financiers.

Le parti regrette donc que cette hausse minime des tarifs, issue d’un compromis en commission des transports et soutenue par le Grand Conseil, n’ait pas été acceptée, ce d’autant plus que le contexte d’aujourd’hui est très différent de celui qui prévalait lors de la dernière votation. Le rôle des transports publics a été reconnu dans la loi sur la mobilité cohérente et équilibrée votée à une large majorité en juin 2016. Le compromis trouvé en commission des transports permettait d’avancer dans la bonne direction pour soutenir nos transports publics et malheureusement ce bel élan est remis en question par la position populiste du PS qui, une nouvelle fois, s’allie avec le MCG pour remettre en question un projet important pour la mobilité dans notre canton.
Le PDC estime néanmoins qu’il est important de pouvoir maintenir une offre de transports publics importante pour toute la population. Le parti ne relâchera donc pas ses efforts pour parvenir à trouver une solution financière permettant renforcer les transports publics dans notre canton.

Pour finir le PDC et son Conseiller d’Etat, Luc Barthassat, souhaitent remercier les militants du parti qui ont été très engagés dans cette campagne en étant sur le terrain quasiment tous les jours. Un grand bravo à eux !

Initiative populaire 158 «Pour la valorisation et l’agrandissement de la Maison Internationale des Associations» : NON

Le PDC est satisfait du net rejet de l’initiative populaire 158 par les électeurs. En effet, bien que le parti soit très attaché à « la Maison Internationale des Associations » le parti ne soutenait pas cette initiative pour plusieurs raisons.
Tout d’abord la gouvernance de la fondation qui gère la « Maison internationale des Associations » laisse à désirer ce qui est problématique pour solliciter un financement de l’Etat. Ensuite, l’Etat n’a pas à assumer des travaux importants avec un coût élevé alors qu’il n’est pas propriétaire. De plus, sans être propriétaire l’Etat a déjà fait beaucoup pour la Maison des Associations. Il a indirectement investi 1,7 million, puisqu’il a accordé pendant vingt-sept années la gratuité de la rente annuelle de 32 200 F ce qui, capitalisé à 5%, représente un montant d’environ 1,7 million.
Le parti considère donc qu’avant de solliciter un financement aussi important la fondation de la « Maison Internationale des Associations » doit d’abord régler ses problèmes de gouvernance et la question de la propriété des bâtiments.

Troinex :

Election d’un(e) adjoint(e) au Maire dans la commune de Troinex : Béatrice Hirsch (PDC) élue.

Les Troinésiens étaient appelés aux urnes ce dimanche pour élire un(e) nouvel(le) adjoint(e) au maire suite à la démission, fin 2016, du PDC Lionel Courbat. Deux candidats briguaient le siège: l’ancienne députée démocrate-chrétienne Béatrice Hirsch et le candidat des Verts Fabrice Calame.

La candidate du PDC Troinex et ancienne Présidente du parti cantonal a été élue avec une majorité confortable. Le PDC Genève souhaite donc féliciter chaleureusement Béatrice Hirsch pour sa belle campagne et son élection.

Béatrice habite et travaille à Troinex depuis de nombreuses années. Elle est reconnue pour sa capacité à être à l’écoute de chacun et pour savoir consulter les habitants sur les dossiers importants. Elle connaît en outre parfaitement la politique tant au niveau cantonal que communal. Le parti est donc persuadé que Béatrice Hirsch sera une excellente adjointe au Maire au service de tous les Troinésiens.

Contact :
Bertrand Buchs, Président